Corrections

Les corrections orthographiques et syntaxiques te sont nécessaires, toi qui écris pour un site internet ou un blog.  Avec un texte sans erreur, tu seras crédible.

corrections

Actuellement, de plus en plus de personnes Ă©crivent des textes pour leur site internet ou leur blog.

Certes, beaucoup parmi elles ne font pas de fautes d’orthographe ni de fautes de syntaxe.

Mais beaucoup d’autres, hĂ©las, sont confrontĂ©es Ă  ce problème et je vous propose d’en faire les corrections.

Les correcteurs automatiques ne permettent pas de corriger certaines erreurs telles que les accords, ou bien il faut y mettre le prix. Les corrections sont alors à la hauteur de la somme dépensée. Mais est-ce utile pour seulement quelques pages?

Exemple 

Toute les persone agé ont été jeune.
Pour persone, c’est ok pour le « n » manquant : « personne ».
Pour agĂ©, c’est ok pour l’accent circonflexe : « âgé »

Mais les fautes d’accords ne sont pas soulignĂ©s pour ĂŞtre corrigĂ©es.
Toutes les personnes âgées ont été jeunes.

Je te propose donc de corriger tes pages web.

Comment?

Tu me contactes par mail, rubrique « Contact« , tu joins le document Ă  corriger en .doc ou .pdf,  tu renseignes l’objet de la prestation « correction orthographique » ou « correction syntaxique » ou « les deux »,  je t’envoie un lien de paiement par sms ou mail, je te renvoie le document corrigĂ©.

Délai de renvoi du document : 1 à 2 jours ouvrés

I – Correction fautes d’orthographe

Tarifs : 7 € tous les 299 mots
0 à 299 mots : 7 €
300 à 599 mots : 14 €
600 à 899 mots : 21 €

II – Correction fautes de syntaxe

Tarifs : 7 € tous les 299 mots
0 à 299 mots : 7 €
300 à 599 mots : 14 €
600  à 899 mots : 21 €

Tu es intĂ©ressĂ©’e), alors inscris-toi ci dessous.

Ou Contacte-moi ici

Un exemple de page que j’avais Ă©crite.

1 – Page 408 mots avec fautes d’orthographe

Votre blog doit être le reflet de votre personnalité.

Maintenant que vous savez coment chercher la niche qui vous intéresse, vous devez mettre en place votre blog.

Cela qui paraî facile mais ne l’ai pas vraiment, mais tout le monde peut mettre en place cet outil, surtout avec tout ce qui existe aujourdhui pour le faire
.
Mais, j’y reviendrais tout à l’heure, il y a des choses a éviter.

Tout d’abor, votre nom de domaine.

Pour les néophites, c’est-à-dire pour les personnes qui ne savent pas ce que c’est, le nom de domaine est le nom que vous écrivez dans votre barre de navigacion de votre navigateur ou celui que vous voyez, exemple ici, orthographe-fr.com.

Vous devez le choisir en fonction de votre activité,de façon a ce que l’internaute est une idée de ce que vous proposez.

Ensuite il vous faut en vérifié la disponibilité.

Coment la vérifier ?

Allez sur le site ovh.com, ou infomaniak.com, entrez le nom de domaine que vous avez choisi et vous aurez les réponses quand à la disponibilité de ce-dernier.

Achetez-le, pour un pris de 5 à 15 €. Associez un hébergement perso ou pro à celui-ci, hébergement que vous pourrez changé par la suite selon les prestation que vous souhaiterez avoir.
.
Pourquoi ovh ?

Parce que je le connai bien, et non pas que je gagne quoi que ce soit financièrement, mais parce que vous pourrez, avec votre hébergement, ajouter un module WordPress avec lequel vous aurez un blog dernier cri, puisque WordPress est le CMS le plus utilisé et le plus pratique pour ce que vous voulez faire : site ou blog, ou site et blog.

Avec le nom de domaine, cela ne vous reviendras pas très cher pour l’année.

Le petit moins sur le module WordPress proposé par ovh est que la dernière version n’est pas disponible imédiatement dès sa sortie, mais je pense que ça n’a pas trop d’importance.

Ensuite, il vous faudra vous familiariser avec ce cms, ce qui n’est pas facile au débu, mais en y passant un peu de temps, ce sera à votre porté.

Ceci dit, je reviens à ce que je disais au débu de cet article : “il y a des choses à éviter”.

Effectivement, si vous voulez que votre blog ressemble Ă  un blog professionel, ne prenez pas des plateformes toute faites.

Enfin, entraînez-vous sur votre blog avant de le rendre public et donnez-lui la touche de votre personalité.

2 – Page corrigĂ©e

Votre blog doit être le reflet de votre personnalité.

Maintenant que vous savez comment chercher la niche qui vous intéresse, vous devez mettre en place votre blog.

Cela qui paraĂ®t facile mais ne l’est pas vraiment, mais tout le monde peut mettre en place cet outil, surtout avec tout ce qui existe aujourd’hui pour le faire
.
Mais, j’y reviendrai tout à l’heure, il y a des choses à éviter.

Tout d’abord, votre nom de domaine.

Pour les néophytes, c’est-à-dire pour les personnes qui ne savent pas ce que c’est, le nom de domaine est le nom que vous écrivez dans votre barre de navigation de votre navigateur ou celui que vous voyez, exemple ici, « orthographe-fr.com ».

Vous devez le choisir en fonction de votre activité,de façon à ce que l’internaute ait une idée de ce que vous proposez.

Ensuite il vous faut en vérifier la disponibilité.

Comment la vérifier ?

Allez sur le site ovh.com, ou infomaniak.com, entrez le nom de domaine que vous avez choisi et vous aurez les réponses quant à la disponibilité de ce-dernier.

Achetez-le, pour un prix de 5 à 15 €. Associez un hébergement perso ou pro à celui-ci, hébergement que vous pourrez changer par la suite selon la taille et les prestations que vous souhaiterez avoir.
.
Pourquoi ovh ?

Parce que je le connais bien, et non pas que je gagne quoi que ce soit financièrement, mais parce que vous pourrez, avec votre hébergement, ajouter un module WordPress avec lequel vous aurez un blog dernier cri, puisque WordPress est le CMS le plus utilisé et le plus pratique pour ce que vous voulez faire : site ou blog, ou site et blog. Avec le nom de domaine, cela ne vous reviendra pas très cher pour l’année.

Le petit moins sur le module WordPress proposé par ovh est que la dernière version n’est pas disponible immédiatement dès sa sortie, mais je pense que ça n’a pas trop d’importance.

Ensuite, il vous faudra vous familiariser avec ce cms, ce qui n’est pas facile au début, mais en y passant un peu de temps, ce sera à votre portée.

Ceci dit, je reviens à ce que je disais au début de cet article : “il y a des choses à éviter”.

Effectivement, si vous voulez que votre blog ressemble Ă  un blog professionnel, ne prenez pas des plateformes toutes faites.

Enfin, entraînez-vous sur votre blog avant de le rendre public et donnez-lui la touche de votre personnalité.